Parents & éducation

Aider son enfant à devenir propre

C’est l’une des grandes étapes de la vie de bébé : se débarrasser des couches pour aller sur le pot… le début de la liberté ! Pour aider votre enfant à atteindre son objectif de propreté, soyez rassurante et encourageante.

Du temps, encore du temps

L’apprentissage de la propreté est un chemin personnel qui peut être très long ou, au contraire, étonnamment rapide. Certains enfants se libèrent de leurs couches en quelques jours, tandis que d’autres ont besoin de franchir différents paliers, sur plusieurs semaines. Certains enlèvent presque simultanément la couche de jour et celle de nuit, alors que d’autres gardent la couche de la nuit pendant plusieurs mois. Il n’y a pas de règle ! En pratique, vous pouvez commencer par lui présenter le pot pour constater (ou non) son intérêt pour la chose. Peu à peu, installez bébé sur le pot, toujours aux mêmes moments, d’abord avec son pantalon, puis seulement en couche, puis fesses nues. Au fur et à mesure, votre enfant finira par comprendre ce qu’il doit faire sur le pot.

Le bon timing

La découverte de la propreté nécessite une grande patience. Surtout, ne pressez pas votre enfant, et n’insistez pas si vous sentez une réticence de sa part. En règle générale, c’est vers l’âge de 2 ans qu’on commence à évoquer la question de la propreté avec un enfant. Mais certains bouts de chou aiment leurs couches : dans ce cas, inutile de forcer les choses. Laissez le pot à disposition, votre enfant finira bien par s’y intéresser de plus près.

L’été, un allié pour la propreté

L’apprentissage de la propreté est souvent plus facile avec les beaux jours. Avec la chaleur, bébé est vêtu plus légèrement : il peut donc enlever plus facilement ses vêtements en cas de besoin. L’été est aussi propice à la détente : avec les vacances, vous avez plus de temps à accorder à votre enfant pour être à son écoute. A chaque fois que l’occasion se présente, laissez-le circuler les fesses à l’air pour l’encourager à se rendre sur le pot.

Des accessoires malins

Pour titiller la curiosité de bébé, misez sur un pot original et rigolo. Une belle couleur, une forme sympa… tous les arguments sont bons pour susciter l’intérêt de votre enfant.

Donnez-lui envie de faire comme ses personnages préférés (et comme vous !)

En matière de propreté comme dans bien d’autres domaines, l’exemple est une méthode qui a fait ses preuves. Lorsque vous allez aux toilettes, laissez la porte ouverte et expliquez à votre enfant ce que vous faites. L’occasion d’ailleurs de lui montrer ce qui se passe lorsqu’on actionne la chasse d’eau ! Vous êtes trop pudique ? De nombreux livres pour enfant évoque le sujet de la propreté. C’est le moment de faire un tour à la bibliothèque 🙂

Un accident… c’est grave ?

Durant la phase d’apprentissage, et même ponctuellement une fois que la propreté est acquise, un accident peut arriver. Gardez votre calme et ne disputez pas votre enfant, sous peine de créer un blocage ou une régression. Si plusieurs accidents surviennent à la suite pendant l’apprentissage, bébé exprimera peut-être le besoin de mettre à nouveau des couches. Exécutez-vous sans lui infliger de punition.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.