Parents & éducation

Devenir parent, ça s’apprend !

A en croire les réseaux sociaux, la parentalité n’est que joie et plénitude. Certes, accueillir un nouveau-né est un événement heureux qui comble bien souvent les jeunes parents… mais c’est aussi plein de nouveautés auxquelles il faut s’adapter. Prenez votre temps pour devenir parent !

Dur dur, le retour à la maison

Après la bulle de la maternité, le retour à la maison peut parfois être vécu difficilement par les jeunes parents. La fatigue, le stress, la volonté de bien faire et, tout simplement, la présence d’un nouvel être dans le foyer, sont des facteurs qui peuvent intervenir dans les difficultés à trouver un rythme. Pas de panique : avec le temps, les sentiments se décantent et les choses se mettent en place naturellement. Pour vous simplifier la vie en attendant de trouver l’équilibre, prenez le temps de vivre à fond chaque moment avec bébé, quitte à mettre de côté certaines tâches ménagères. Votre sœur ou votre mère se propose de vous livrer quelques repas ? Acceptez ! Ménagez-vous au maximum pour vivre la situation plus sereinement.

Des nuits entrecoupées

Si certains bébé « font leurs nuits » dès les premiers jours, la plupart des nourrissons se réveillent plusieurs fois par nuit. Un conseil : prenez votre mal en patience, et reposez-vous en même temps que bébé durant la journée. Inutile de prévoir un emploi du temps trop chargé durant les premières semaines, contentez-vous du minimum et n’hésitez pas à passer le relais pendant 1 ou 2h à votre partenaire ou à des proches pour vous reposer.

Le stress, c’est normal

Quel jeune parent ne s’est pas un jour réveiller en sursaut pour vérifier que son bébé respire correctement ? Si vous vous sentez nerveuse et un peu angoissée, c’est tout à fait normal après un accouchement. Au fil du temps, vous apprendre à reconnaître les pleurs de bébé et vous prendrez de l’assurance. Si votre sentiment de stress dure depuis longtemps, n’hésitez à consulter un médecin qui saura vous rassurer et trouver la solution la mieux adaptée

Préservez votre vie de couple

Avec l’arrivée d’une tierce personne (inconnue, de surcroît !) dans le foyer, le couple est mis à rude épreuve. Les moments à 2 sont rares, voire inexistants, d’autant plus si bébé dort dans la même chambre que ses parents. Pour garder le cap et entretenir le lien qui vous unit à votre partenaire, dégagez un peu de temps pour vous. Inutile de prévoir 2 semaines de vacances au bout du monde sans bébé : un simple restaurant en tête-à-tête ou même un film à la maison suffit à retrouver le plaisir d’être à 2. Et, si vous séparer de bébé vous semble impossible, ne culpabilisez pas ! Votre enfant peut lui aussi participer aux moments agréables de la vie quotidienne : vous pouvez par exemple l’installer dans le porte-bébé et organiser une petite balade main dans la main en amoureux. De quoi préserver la flamme tout en restant près de votre enfant !

Partage d’expérience

Lors des moments difficiles, chaque jeune parent peut se sentir dépassé, voire incapable de gérer sa propre famille. Bonjour la culpabilité ! Pourtant, si on creuse un peu, on s’aperçoit rapidement que tous les parents sont confrontés aux mêmes doutes et aux mêmes peurs. Alors, trouvez une oreille attentive qui saura vous faire relativiser : mettre des mots sur son ressenti suffit souvent pour dédramatiser.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.