Parents & éducation

Le cocodo : pour ou contre ?

Dormir dans le même lit que bébé… bonne ou mauvaise idée ? Pratiqué depuis des centaines d’années dans de nombreuses cultures, le cododo a ses adeptes et ses détracteurs. On fait le point !

Qui pratique le cododo dans le monde ?

Si, chez nous, préparer la chambre de bébé est presque une étape incontournable, dans des pays tels que le Japon ou l’Inde, il est quasiment inconcevable que bébé dorme dans un autre lit que celui de ses parents. En suède, plus de 2 tiers des bébés de 3 mois partagent le lit parental, contre 30 à 40 % en Australie ou en Autriche. En Afrique également, le cododo est généralement la norme.

Le cododo, comment ça marche ? 

Avec le cododo, bébé est invité à dormir avec ses 2 parents dans le même lit. Cette méthode présente de nombreux avantages durant les premiers mois de vie du tout-petit : bébé, papa et maman sont tous rassurés de sentir la présence de chacun à proximité pendant la nuit. Si la maman allaite, le cododo facilite la vie quotidienne, puisqu’il est inutile de se lever : la mise au sein se fait dans un demi-sommeil… un atout à ne pas négliger quand bébé se réveille plusieurs fois dans la nuit pour téter 🙂 Autre avantage du cododo : l’endormissement de bébé est conditionné non pas par un objet (mobile, doudou, etc.) mais par la présence de ses parents. Résultat ? Moins de crise de larmes si vous oubliez l’un ou l’autre objet pendant une sortie avec bébé !

La place du père

Juste après l’accouchement, un lien très fusionnel peut se créer entre une mère et son enfant. Avec le cododo, le père s’invite dans cette relation, ce qui peut aussi bien lui plaire que le gêner. On prend le temps d’en parler en famille pour que chacun puisse exprimer ses peurs et ses attentes.

Mettre fin au cododo

Le cododo a de nombreux avantages, certes, mais ce qui est vrai lorsque bébé a 3 mois peut ne plus l’être à ses 6 ou 12 mois. Alors, pour savoir quand mettre fin au cododo, on se fait confiance et on reste à l’écoute de ses propres envies et besoins. Il n’y a pas de règles ! Si vous décidez de faire dormir bébé dans sa propre chambre, faites la transition de manière progressive. Vous pouvez par exemple commencer par installer un lit side-bed, aussi appelé lit cododo. Ce lit indépendant se place juste à côté du lit parental, en prolongement de celui-ci. Vous pouvez également installer un matelas au sol dans votre chambre et proposer à bébé de vous y rejoindre quand il le souhaite (si votre enfant sait marcher, évidemment 🙂 ). Autre astuce : endormir bébé dans son lit, puis l’amener dans votre lit au premier réveil nocturne pour terminer la nuit avec vous. Et, si bébé réclame le lit parental lorsqu’il est malade ou angoissé, pas de panique. C’est un réflexe tout à fait normal qui ne signe absolument pas le grand retour du cododo quotidien !

Et le couple dans tout ça ?

Pour certains jeunes parents, le cododo peut être vu comme un frein à la vie de couple. C’est une réalité à prendre en compte : on ne vit pas la même chose en dormant à 3 dans un même lit. Pour autant, cododo n’est pas synonyme de perte d’intimité, puisque le couple peut décider de créer son intimité dans un autre espace de la maison.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.