Grossesse & allaitement

Grossesse : quels sont les symptômes ?

Un jour, 2 jours, 3 jours… le temps passe et vos règles ne sont toujours pas là. Et si c’était une grossesse qui s’annonce ? Petit tour d’horizon des symptômes de grossesse les plus fréquents.

Des règles qui se font attendre

Le symptôme le plus évident est l’absence – et le retard, donc –  de règles. Mais attention, si votre cycle est irrégulier, le retard de règles ne sera pas toujours significatif. Il peut également avoir une autre origine que la grossesse : anorexie mentale, col bouché, etc. D’ailleurs, il peut arriver que, même enceinte, des saignements apparaissent en début de grossesse. De couleur sépia et souvent accompagnés de douleurs pelviennes, ils peuvent être confondus avec des règles et peuvent annoncer une grossesse extra-utérine. En cas de doute, on fait un test pour être vraiment sûre et on prend rendez-vous chez le médecin pour une prise de sang ou une échographie.

Règles ou grossesse, pas facile de s’y retrouver

Les premiers symptômes de grossesse s’apparentent parfois à ceux des règles. Tiraillements dans le bas du ventre, seins douloureux, fatigue… là encore, la prise de sang reste le seul moyen efficace et sans équivoque pour confirmer ou non un début de grossesse.

Du nouveau dans le soutien-gorge

Parmi les premiers signes de grossesse, on retrouve souvent les seins tendus et plus volumineux. Si c’est votre cas, ne tardez pas à investir dans de nouveaux soutien-gorge à votre taille, pour un meilleur maintien et plus de confort. L’aréole des mamelons peut elle aussi devenir plus foncée et granuleuse en cas de grossesse.

Les fameuses nausées

Les nausées, matinales ou non, sont l’un des symptômes les plus embêtants durant la grossesse. Difficile de rester discrète quand on tourne de l’œil au travail ! Quand on est enceinte, on peut ne plus supporter certaines odeurs ou être dégoûtée par un aliment qu’on aimait bien jusqu’à présent. Rien d’anormal ! Les nausées peuvent aussi s’accompagner de remontées acides. Pour surmonter ce cap, on fractionne ses repas en mangeant plus souvent par petite quantité dans la journée.

Coup de fatigue

Pendant la grossesse, surtout les 3 premiers mois, on se sent épuisée, parfois lasse. C’est normal : un bébé est en train de se fabriquer ! On prend son mal en patience et on se repose. Inutile de forcer, au contraire : c’est le moment de se faire chouchouter et de prendre le temps d’écouter son corps.

Dérèglement dans l’assiette

Alors qu’on a un appétit de moineau, il n’est pas rare de se transformer en vraie gloutonne en attendant bébé. A l’inverse, si on est victime de lourdeurs d’estomac ou de nausées, la grossesse peut nous faire perdre l’envie de manger. Pour vaincre la constipation qui surgit parfois, on mange plus de fibres et on boit beaucoup d’eau.

Viiiiite, ça presse !

Dès les premiers jours de grossesse, on peut avoir très souvent envie d’uriner. Si ce n’est pas à cause du poids de bébé, c’est en revanche l’utérus qui commence à grossir et appuie sur la vessie. Pour autant, on continue à boire beaucoup d’eau et a se rendre aux toilettes aussi souvent que nécessaire.

Du rire aux larmes

Le bouleversement hormonal engendré par une grossesse rend notre humeur changeante. D’un moment à l’autre, on passe d’une grande joie à une infinie peine. Là encore, rien d’alarmant. Demandez à votre partenaire de rester patient… après tout, une grossesse ne dure que 9 mois 🙂

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.