Hygiène & soins

Le cordon ombilical : étapes et nettoyage

Le cordon ombilical a une symbolique toute particulière, puisqu’il est le lien entre l’enfant et sa mère. Grâce à lui, bébé respire et se nourrit durant la grossesse. Mais, après la naissance, le cordon devient inutile : il est (déjà!) temps de couper le cordon !

Couper le cordon

Véritable source d’information sur l’état de santé de bébé grâce au sang qu’il véhicule, le cordon ombilical perd toute son utilité au moment de la naissance : une fois dehors, bébé respire seul et est nourri par du lait. Il faut donc se débarrasser du cordon qui reliait le tout-petit à sa mère. Pour cela, la sage-femme ou le médecin installe 2 pinces sur le cordon à environ 10 cm de distance l’une de l’autre. Un premier clampage est alors effectué entre ces 2 pinces. Ensuite, une seconde pince, appelée pince de Barr, est mise en place à proximité du ventre de bébé : le cordon est alors coupé une nouvelle fois à environ 1 cm de la pince. Le professionnel de santé applique alors une bande de gaze stérile sur le cordon et la pince afin de protéger la zone.

Le don du sang du cordon

Bien que, la plupart du temps, le cordon ombilical termine à la poubelle, les cellules qu’on retrouve dans le sang du cordon peuvent être réutilisées pour traiter certaines maladies telles que la leucémie. La collecte est effectuée par des laboratoires agréés : renseignez-vous auprès de l’Établissement français du sang pour en savoir plus.

Quand le cordon va-t-il tomber ?

Une fois le cordon découpé, celui-ci tombe par lui-même entre 5 et 10 jours après la naissance. Puisqu’il n’est plus alimenté en sang, le cordon va se dessécher et noircir progressivement jusqu’à se détacher entièrement. La cicatrisation, elle, est un peu plus longue : comptez environ 15 jours pour voir apparaître le nombril définitif de votre tout-petit.

Les premiers soins du cordon

Dès les premiers jours de vie de bébé, il est primordial de prendre bien soin du cordon pour éviter tout risque d’infection. Les gestes de soin ont pour objectif de garder le cordon propre et sec, notamment après le bain. Pour cela, veillez à bien nettoyer une fois par jour tous les résidus qui se seraient fixés sur le cordon. Vous pouvez utiliser des compresses stériles imbibées de sérum physiologique, d’antiseptique ou d’eau savonneuse. Procédez par des mouvements allant de l’intérieur vers l’extérieur, et poursuivez ces soins jusqu’à la cicatrisation complète. Vous pouvez également appliquer une solution asséchante pour accélérer le processus.

Attention à la couche

Avant que le cordon tombe, prenez garde au positionnement de la couche : placez-la sous le nombril, de manière à ce que le cordon ne soit pas souillé par l’urine.

Les éléments à surveiller

Dans de très rares cas, des complications peuvent survenir. Si vous constatez que le cordon est rouge avec des croûtes tirant vers le vert ou qu’il dégage une odeur désagréable, consultez un médecin. S’il s’agit d’une infection, des antibiotiques sont nécessaires. Mais rassurez-vous : en France, ce type d’infection est peu commune. Les bébés peuvent également être victimes d’une hernie ombilicale : celle-ci se caractérise par une petite boule au nombril. Elle est sans danger et indolore pour le bébé, et disparaît spontanément. En cas de doute, un coup de fil au pédiatre pourra toujours vous rassurer.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.